sortie du 24.08.2014

Enfin  une belle journee  dans cet ete vraiment pas terrible

sortie programmee: les roches qui dansent  et le col de beausemblant 

un joli groupetto  de  6 cyclocops  ( les autres ont des excuses!)

mistral gagnant donc nous decidons  de monter dans le grand nord  ( saint vallier!)long faux plat  et vent dans les naseaux  mais nous avons l’arme absolue: les relais  donc arrivee sans encombre a  st uze par claveyson et la motte sur galaure

on attaque la D312 et la: joli decouverte d’une montee courte mais soutenue  que nous batiserons col de beausemblant  puisque la descente nous amene  directement  au dit village

la traversee de st vallier  penible  avec un tunnel qui nous est interdit  et  donc obligation de passer par ponsas  et la encore une joli petite montee dans les bois jusqu’au roches qui dansent 

la  traditionnelle  photo et le retour  vent arriere jusqu’a chatauneuf ou nous quittons les bourquains

au total 94 kms a 24.5 de moyenne   pas mal!

bonne semaine a tous

pat

bravo pour les beaux commentaires !!

au plaisir de vous revoir

pat

Mercredi 13 Août 2014

Matin pluvieux aprés midi heureux.

Hubert,Jacques et Phil s’élancent direction l’Ardèche le ciel est bleu avec par endroit des nuages blancs. Toulaud on attaque le col de la justice. Jac comme à son habitude est devant,Hubert survolté le suit.Je fait le yoyo mais je sens que la montée va être longue.

Nous arrivons au col de la justice,nous devions descendre ver Vernoux et passer par Chateauneuf en Vernoux pour rejoindre Grozon. Mais nous apercevons au loin des nuages noir en direction de Grozon .Nous changeons d’avis et nous irons ver le serre de mur (l’adaptation est le propre de l’homme d’après Hubert).

Donc direction Vernoux puis St Laurent du Pape par le serre de mur.

4.5 km avec par moment une pente de 12 %. Dur,dur je bataille encore tandis que Jac royale,Hubert se souvient d’un calvaire passé dans ce col.Mais aujourd’hui il est royale,sans problème il arrive au sommet j’arrive encore le troisième voir le  dernier.La vue est splendide d’en haut.

La descente se passe bien la pente est raide.

On revient sur Valence avec le vent de face car nous avions pas prévu de revenir par là.Le retour n’est pas évident et il y a beaucoup de voitures sur la rn 86.

La dernière montée du moulins d’Albon (Bourg les Valence) est rude Hubert coince un peu (enfin) .

76 km à  21 km/h de moyenne pour les bourcains et 85 km pour Jac avec une moyenne sans doute plus importante.

Phil

SORTIE DU DIMANCHE 10 AOUT 2014

Dommage que cette sortie drômoise n’ait pas été accompagnée d’un reportage photos. Nous risquons de passer à côté de l’essentiel : une touchante rencontre familiale, des retrouvailles inattendues, un rendez-vous impromptu dont seul le vélo peut en avoir le secret.

Vous souhaitez en savoir un peu plus, alors suivez-moi!

Comme souvent, tout a commencé aux abords de la pharmacie de St Marcel, aux alentours de 8 heures 15/8 heures 30. Beau temps et ” beau monde” : Philippe, Patrick et Jacques, un trio prêts à affronter un vent du Sud. Direction Alixan, puis Saint Didier avec son golf, Charpey, Chateaudouble, Combovin avant d’attaquer la “RAI”, itinéraire bien connu de tous. C’est dans cette pré-étape qu’il nous faut situer l’événement (le mot n’est pas trop fort). Une cycliste nous dépasse (ce qui est déjà, pour les mâles aguerris que nous sommes, plus qu’un événement) qui va déclencher un jeu subtil de réactions en chaîne. Philippe manifeste une fébrilité soudaine, accélère… Nous supputons, nous qui suivons, l’expression d’ une subite et  irrépressible attraction, difficile à maîtriser et toutefois sans rapport direct avec l’adrénaline.

Premiers mouvements d’approche, observations discrètes puis insistantes et enfin quelques mots et un dialogue à en perdre le souffle, sur un itinéraire vallonnais éprouvant tant pour les muscles que pour le rythme cardiaque.

C’est ainsi que nous avons fait connaissance avec “Betty”, cycliste émérite, pleine de tonus et , par ailleurs (ce n’est pas la moindre de ses qualités), cousine de Philippe : miracle de la mémoire et des rapprochements familiaux (20 années se sont écoulées depuis leur précédente rencontre)!

Nous chevauchons ainsi allègrement jusqu’à Vaunavey. En dépit du vent contraire, Philippe, tel un Pégase moderne, s’est retrouvé des ailes.

La fin est plus ordinaire : Betty nous quitte (les Kms ne l’effraient pas!). Nous empruntons la route de retour en passant par Upie et par de petites routes rurales et cahotantes que l’herbe sauvage dispute au macadam. Quelques clichés perdus : Patrick, encore tout frais de son dernier stage de peinture ne peut qu’observer au passage les riches parterres de fleurs des champs qu’il aurait sans doute eu plaisir à “croquer”.

Retour à Saint Marcel. 78 km au compteur et 24, 5 km/h de moyenne probablement grâce à Betty (vive la famille!).

Jacques.

Mercredi 6 Aout 2014

Voilà enfin l’été.

Hubert,Pat,Jacques,JB et moi même décidons de sortir.

Deuxiéme sortie aprés Mardi pour Jacques et Pat mais quand on est jeune rien ne les arrêtes.

Direction Combovin pour faire ensuite côte blanche (on a déjà mal aux jambes en pensant à cette satanée côte).

Arrivée à Combovin sans encombre JB a pris la plupart des panneaux quelques uns que j’ai pu prendre mais si peu.Pat encore en convalescences n’a pas essayé.

La montée de cavali sans histoire Jacques,Pat et JB devant tandis qu’avec Hubert on taillé un bout de bavette tranquille (on est en vacances nous).

Ensuite la fameuse côte blanche,ce n’est pas un mythe lorsqu’on s’y retrouve dedans on a qu’une envie posé pied à terre . Mais l’honneur nous l’interdit.On a tester une technique sortie tout droit du cerveau de notre ingénieur (Hubert).La technique du virage en ski mais à la montée.La pente nous parait moins dur.On fait le double de KM mais au point ou on en est à ce moment là toutes les technique pour ne pas mettre pied à terre sont bonnes à prendre.Jacques et Pat bien sur on fait un tout shuss à l’envers c’est a dire tout droit .JB a commencé par un tout shuss et a fini avec notre technique.Quel soulagement quand on arrive au col des limouches. Rencontre avec des suisses non francophones mais dont 1 parle Français.Aujourd’hui le col des Limouches demain le Ventoux ( pas dur mais long) et aprés Sestriére des petits joueurs je vous dit.

Descentes ultra rapide sur Peyrus ensuite Charpey panneau prit par JB.

Alixan et retour rapide en relais sur St Marcel on ne parlera pas de la bordure prise par Hubert et Jacques.

70 km à 22 km/h de moyenne.

Rendez vous est pris pour Dimanche.

Phil

belles descentes!! on croirait Nibali  dans la descente du glandon  !!!!

a bientot

pat

DESCENTES DANS L'ARDECHE

 

Samedi 21 Juin 2014

Pat et Phil s’élancent en direction du Tourniol.Le faux plats pénible de Bésayes à Barbiéres avalé, nous attaquons le Tourniol. Pat en bon samaritain attend Phil. A 2 km du sommet Pat s’élance et laisse Phil sur place.Nous redescendons sur Léoncel puis St Jean en Royans.Un petit coucou à St Jean à Monique à son magasin.

Nous repartons sur St Nazaire et là ravitaillement en eau car la suite risque d’être chaude. Eh oui un bon faux plat montant encor un Hostun,Rochefort Samson,Barbiéres de là descente enfin facile vers Bésayes ensuite un groupetto certainement du tour de France nous double a une tel vitesse que nous arrivons même pas à prendre la roue.Alixan direction St Marcel les Valence un cycliste devant nous vient de quitter son groupe Pat essaye de le ratrapper Phil est dans les roues de Pat mais ne peut pas prendre de relai tellement les jambes font mal.Au bout d’un moment on laisse filer et on rentre tranquillement à la maison.

99 km pour Pat et 102 pour Phil à 23 km/h de moyenne.

Phil

La descente du Col des Limouches